Sara Gassmann s’intéresse à la couleur, à la lumière et aux formes. Dans l’intervention spatiale Lynx, elle recouvre les fenêtres du Phare avec des filtresgélatine colorés. Les fenêtres conservent leur forme et leur transparence, mais le jeu de couleur les fait ressembler à des membranes qui ont une présence dominante. Parallèlement aux changements de lumière, une atmosphère en constante évolution est créée pendant toute la journée. Cette transformation a lieu des deux côtés de la fenêtre, modifiant l’espace de l’intérieur comme de l’extérieur, jouant avec, interrogeant.

Sara Gassmann(CH), née en 1980, vit et travaille à Bâle.
https://saragassmann.ch
Vitrine du Bocal local, rue Lissignol