Le travail de l’artiste brésilien Edgard Soares prend sa source dans le quotidien, dans l’actualité et dans ses expériences. Avec beaucoup de détachement et d’humour, ses œuvres proposent un regard autre sur ce que nous considérons la réalité. Empreinte d’une nonchalante liberté, son œuvre ne néglige pas pour autant une prise de conscience réfléchie sur certains faits de l’existence.
En s’inspirant d’un film qu’il a vu projeté dans la cour du 8 il y a 20 ans lors de son arrivée à Genève, Edgard Soares intervient sur les volets gris de l’immeuble n°8. En les recouvrant de carton bleu et jaune aux dimensions différentes, un jeu de symétrie et d’asymétrie se met en place en fonction du point de vue du spectateur lié à sa position dans la rue et aux mouvements des volets rythmés par l’activité des résidents.

Edgard Soares (BRA), né en 1965, vit et travaille à Genève
Perspective volet
Volets de l’immeuble n°8 Lissignol