Venez donc faire l’after de Baz’art au TU-Théâtre de l’Usine dès 22h.Le 31 décembre 2017, plus d’une centaine de personnes se sont retrouvé.x.esdans l’ancien H&M des rues basses pour y faire la fête. C’était magnifique, mais ça n’a duré qu’une petite heure. La police genevoise a préféré nasser tout le monde pendant 6 heures plutôt que de profiter de la nouvelle année. La solidarité et le travail antirépression ont permis de faire sauter les plaintes pénales mais la Caisse Juridique de Soutien (CJS) a pris en charge les milliers de francs de frais administratifs demandés aux ancien.x.nes prévenu.x.es. Elle a donc besoin de votre soutien pour renflouer ses caisses.